TOP 9 des bonnes raisons d’investir en SCPI

La pierre-papier a le vent en poupe comme jamais auprès des épargnants français. En effet, en 10 ans la collecte de ces supports d’investissement a plus que quadruplé pour atteindre 5,562 milliards € en 20161. Revenons ensemble sur quelques-uns des avantages liés à l’investissement en SCPI.

 

1/ L’accessibilité

Le montant d’investissement minimum dans une SCPI est bien plus faible que celui qui doit être consacré à l’achat d’un bien immobilier en direct. En effet, un investissement en SCPI peut généralement être réalisé à partir de 1 000 € alors que l’achat d’un bien nécessite une somme bien plus importante (pour un studio de 20m², comptez au bas mot 20 000 € dans une ville comme Saint-Étienne où les prix au m² sont particulièrement bas). Au prix d’achat s’ajoutent en sus les frais de notaire auxquels n’est pas soumis un investissement en SCPI, même si des frais d’entrée (variables selon les SCPI) existent.

2/ La stabilité et la rentabilité

La SCPI n’est pas directement soumise aux fluctuations des marchés financiers puisque le principal moteur de son rendement est la rentabilité de ses actifs immobiliers. Elle offre également des perspectives de rendement intéressantes puisqu’elle bénéficie d’un marché de l’immobilier globalement haussier depuis plusieurs années. Cet investissement est donc particulièrement pertinent dans un contexte d’érosion continue des rendements des produits financiers traditionnels (Livret A, fonds en euros, etc.).

3/ La mutualisation du risque locatif

Les difficultés potentielles que pourraient rencontrer l’un des biens détenu par la société de gestion sont généralement compensées par les revenus tirés des autres. Ceci s’explique simplement par la taille et la diversité du parc immobilier détenu par une SCPI. La gestion du risque locatif est nettement moins aisée s’agissant de la détention de biens en direct, dans la mesure où elle implique la possession de plusieurs biens distincts par un même investisseur ; ce qui n’est évidemment pas à la portée de toutes les bourses.

4/ L’absence de contraintes de gestion

La société de gestion assume la fonction de gestion immobilière et les contraintes qui s’y rattachent : sélection des biens, des cessions, sélection des locataires, recouvrements des loyers, etc. Bon nombre de ces contraintes restent à la charge du propriétaire dans le cas de la détention en direct des biens.

5/ L’accès à toute la diversité du marché de l’immobilier

Bureaux, commerces, murs de magasins, centres commerciaux, logements, … les SCPI investissent fréquemment dans différents types d’actifs immobiliers afin de diversifier leur patrimoine et de booster leur rentabilité ; alors même que cette diversification demeure inaccessible à bon nombre d’investisseurs particuliers.

6/ La régularité des revenus

Les revenus sont généralement versés trimestriellement aux détenteurs de parts, ce qui peut être particulièrement opportun pour des personnes qui souhaitent bénéficier rapidement et régulièrement de revenus complémentaires, comme par exemple des retraités.

7/ La possibilité d’associer SCPI et assurance vie

En souscrivant à une ou plusieurs SCPI en unités de compte dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, il est notamment possible d’inscrire cet investissement dans le cadre du régime fiscal privilégié de l’assurance vie.

8/ La possibilité d’acquérir des parts de SCPI en démembrement de propriété

Comme pour un bien immobilier traditionnel, il est possible de démembrer les parts de SCPI, c’est-à-dire de n’en détenir que la nue-propriété ou l’usufruit. Cette stratégie patrimoniale peut par exemple être extrêmement pertinente pour un dirigeant qui souhaiterait optimiser la trésorerie de son entreprise ou pour une personne qui souhaiterait préparer sa succession. Enfin lors d’un investissement en SCPI en direct (hors assurance-vie), une souscription avec recherche de contrepartie est possible. C’est-à-dire que l’investisseur choisit d’acquérir soit l’usufruit, soit la nue-propriété de ses parts de SCPI et que la société de gestion se chargera de trouver un second investisseur qui souhaite acquérir la contrepartie (l’usufruit dans le cas de l’acquisition de la nue-propriété par le premier investisseur ou la nue-propriété dans le cas de l’acquisition de l’usufruit par le premier investisseur).

9/ La possibilité d’acquérir des parts de SCPI grâce à un crédit immobilier

L’investissement en SCPI en direct (hors assurance-vie) peut être financé grâce à un crédit immobilier, de la même manière que lors de l’achat d’un bien en direct. Cette solution est particulièrement avantageuse lorsque les taux de crédit immobilier sont bas, comme c’est le cas depuis plusieurs mois au moment de la publication de cet article, permettant ainsi potentiellement de bénéficier d’un effet de levier.

En conclusion

Vous l’aurez compris, investir dans une ou plusieurs SCPI présente de nombreux avantages. Il existe toutefois différents types de SCPI qui permettent de répondre à des objectifs patrimoniaux variés. En outre, au-delà des rendements passés (qui ne préjugent pas des rendements futurs), de nombreux critères sont à prendre en compte lorsque vous sélectionnez la ou les SCPI dans lesquelles investir ; il est donc préférable d’être bien conseillé avant de vous lancer et de rencontrer un professionnel de la gestion de patrimoine qui saura vous accompagner dans votre démarche.

1Source : ASPIM



Laisser un commentaire