Nos conseils pour réduire voire annuler votre Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF)

Au 1er janvier 2015, vous serez redevables de l’ISF si la valeur de votre patrimoine dépasse 1 300 000 €. Certaines solutions simples permettent de réduire, voire d’annuler complètement votre ISF. Il est toutefois nécessaire d’y réfléchir dès aujourd’hui afin de les mettre en place avant 2015.

Trois possibilités s’offrent à vous :

  • diminuer l’assiette taxable,
  • diminuer le montant ou
  • faire jouer le plafonnement de l’ISF.

 

Diminuer l’assiette

La valeur prise en compte pour le calcul de votre ISF est celle de votre patrimoine au 1er janvier 2015. Aussi vous avez jusqu’au 31 décembre 2014 pour jouer sur celle-ci.

L’acquisition de certains biens exclus complètement ou partiellement de l’assiette taxable vous permet de diversifier votre patrimoine, tout en diminuant votre ISF. Celle le cas pour : – des biens immobiliers en nue-propriété ou en location meublée professionnelle – des parts de groupement forestier – des contrats de capitalisation – le PERP

Les titres de société que vous détenez peuvent également voir leur valeur taxable diminuer, sous certaines conditions, si un engagement de conservation est signé entre les associés (Pacte Dutreil).

Investir pour réduire

Certains investissements dans les PME offrent une réduction d’ISF, sous certaines conditions : investissements directs ou via un FIP  ou un FCPI.

Faire jouer le plafonnement de l’ISF Le mécanisme du plafonnement permet de limiter l’imposition globale d’un contribuable à 75 % de la totalité de ses revenus nets. Il peut donc être intéressant d’optimiser ces revenus afin de limiter, voire d’annuler votre ISF.



Laisser un commentaire