2018, c’est l’année du déficit foncier !

Nous vivons une année unique dans l’histoire de la fiscalité française : une année sans impôt, une année blanche avec la mise en place du prélèvement à la source. Cette année, nos revenus ordinaires ne vont pas générer d’impôt.

Cependant, pour ne pas pénaliser l’activité des métiers du bâtiment, l’État a mis en place une mesure incitative pour que les investisseurs supportant des impôts sur les revenus fonciers continuent d’investir en 2018.

Le principe est simple. Exceptionnellement, une dépense de travaux supportée en 2018 s’imputera à hauteur de 100 % sur l’année 2018 et à hauteur de 50 % sur l’année 2019. C’est l’effet 150 % !

Prenons un exemple. Une personne dont les revenus fonciers sont de 20 000 € et qui réalise un investissement immobilier locatif de 200 000 € en 2018 avec 150 000 € de travaux.

En 2018, l’investisseur va pouvoir imputer 100 % des travaux décaissés sur ses revenus fonciers bruts annuels. Le revenu foncier net négatif est de 130 000 € avec un solde de report déficitaire à 119 300 € après imputation sur les revenus globaux.

De la même façon en 2019, les revenus fonciers sont de 20 000 €. Sans avoir décaissé de travaux, l’investisseur a la possibilité de déduire 75 000 € soit 50 % des travaux payés en 2018. Sur le même principe, il peut les imputer sur ses revenus globaux et arriver à un solde de report déficitaire de 163 600 €.

En 2020, celui-ci n’a plus d’imputation de travaux mais peut aller puiser dans l’excédent de son déficit foncier jusqu’à épuisement de ce dernier sur les 8 années suivantes.

Ainsi pour une dépense de 150 000 € de travaux, 197 k€ de revenus seront neutralisés sur 10 ans.

Vous l’aurez compris, si vous êtes imposable au titre des revenus fonciers, 2018 vous donne l’opportunité de créer un déficit foncier reportable supérieur au montant des travaux réellement décaissés.

La sélection des professionnels-opérateurs de ce type d’investissement avec un montant de travaux importants ainsi que la sélection des emplacements à privilégier doivent rester vos principaux critères de sélection.

Vos conseillers Expert & Finance restent à vos côtés pour vous orienter au mieux de vos intérêts dans le cadre de la sélection de ces actifs. N’hésitez pas à solliciter votre conseiller pour plus d’explications.



Laisser un commentaire